Voir les messages sans réponse | Voir les sujets actifs Nous sommes le Dimanche 09.08.2020 1:39

blackjack online real money .


best roulette games https://onlineroulette.money/



Répondre au sujet  [ 43 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3
 archontophoenix cunninghamiana illawarra 
Auteur Message

Enregistré le: Vendredi 26.07.2013 15:37
Messages: 2455
Localisation: 8a St Médard de guizières (33)
Répondre en citant le message
Message Re: archontophoenix cunninghamiana illawarra
Je rejoins Palmetum sur les résultats des tests empiriques qui finissent par donner une vérité complètement tronquée sur certains végétaux. Dés qu'un végétal est à la mode,dans la plupart des cas il est planté sans aucun discernement et sans aucune précaution. Au final, on tire des conclusions hâtives sur ses possibilités d'acclimatation. Combien de fois avons nous entendu mon palmier ou mon bananier est mort dés le premier hiver, cette plante ne tient pas chez nous. Au final, l'affaire est dite et plus personne ne fait des essais (ou du moins les essais fait dans de bonnes conditions d'acclimatation ne sont quasiment jamais divulgués).

Je ne pense avoir été le seul à tester des végétaux à contre courant des avis. Il y a 15 ans j'ai planté une cyathea brownii dans mon coin et j'en ai eu des : ça ne tiendra pas et blablabla.
J'ai reçu la bestiole à l'état de plantule et l'ai maintenu 4 ans sous tunnel de serre en pleine terre. 10 ans après, la bestiole était encore là avec pour simple protection hivernale une protection passive constitué de perlon pour la matrice, de voile d'hivernage et d'une bâche entourant le tout. Hélas, elle n'a pas supporté un déménagement (manque d'hygrométrie et ensoleillement trop important dans le nouveau jardin).

Même topo pour certains musa que j'ai testé il y a 15 ans et pour lesquels je suis resté sur un échec. J'ai remis en culture certaines variétés que j'ai conservé 5 ans afin d'avoir une belle matrice. Résultats, en zone 8, j'arrive à tenir de l'ice cream (merci d'ailleurs à Lisa Nicole de m'avoir encouragé à franchir le pas), du rajapuri, du black thaï (la forme à stipe vert) et du thomasii. Les résultats sont plus ou moins probants mais les plants à défaut de pouvoir maintenir l'intégralité des stipes de la saison émettent de nombreux rejets qui compensent largement les pertes.

Cette année, je vais tenter du musa pitogo et du dwarf nannaw et, ce toujours avec de vieilles souches.

_________________
http://altitudetropicale.forums-actifs.com


Samedi 18.07.2020 12:17
Profil Site Internet
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Samedi 25.05.2013 21:26
Messages: 123
Localisation: Var
Répondre en citant le message
Message Re: archontophoenix cunninghamiana illawarra
J’aimerais sincèrement me tromper. Si quelqun peut nous trouver un exemple d’Archontophoenix acclimaté (mature ou avec le recul de plusieurs annees) hors du littoral méditerranéen immédiat je serai ravi de voir ca.


Samedi 18.07.2020 22:54
Profil

Enregistré le: Samedi 06.05.2017 22:38
Messages: 52
Localisation: Portugal ourem 10a
Répondre en citant le message
Message Re: archontophoenix cunninghamiana illawarra
Trouver un vulgaire syagrus digne de ce nom hors du littoral en France est rare mais alors là un archonto c'est de la science fiction. Je suis du même avis que Fred hors du climat méditerranéen littoral c'est pas impossible mais ça sera dur de le garder en bonne forme.On parle d'un palmier tropical quand même .c'est un palmier que j'aimerai bien planté mais je trouve que des alexandraes dans les pépinières qui ne sont pas assez rustique pour moi. :cry:


Samedi 18.07.2020 23:27
Profil
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mardi 24.07.2012 6:46
Messages: 3651
Localisation: Six-Fours-les-Plages (Var) 9b/Gardanne 8a
Répondre en citant le message
Message Re: archontophoenix cunninghamiana illawarra
Je ne cherche nullement à dissuader quiconque de faire des essais, je donne simplement un conseil sur la pérennité à court terme de ce palmier en dehors du littoral méditerranéen, peut-être sur la région de Biarritz ?
Même Concarnois qui possède un magnifique jardin au climat privilégié a perdu le sien qui était déjà très gros (il y a 2 ans il me semble). Il possède encore un Juania Australis, une petite merveille que tout le monde lui envie et qui semble être plus rustique mais qui ne pousserait vraisemblablement pas chez moi (à chacun ses palmiers :wink: ).

Ce qui m'exaspère c'est de lire qu'en plantant des centaines de graines il pourrait en sortir une licorne.... :roll:
Des recherches agronomiques ont été réalisées dans ce sens sur les agrumes en ex URSS au 20ème siècle et plus récemment sur des bananiers fruitiers au sud des US à coup de milliards de Rouble ou de millions de Dollars mais absolument rien n'a abouti, pourtant les enjeux économiques étaient important comme les moyens mis en oeuvre.

Plus récemment, un "essai" sur Delonix Regia a fait couler beaucoup d'encre ici sur ce forum (surtout par son auteur) pour un résultat insignifiant, voir nul toujours basé sur cette même théorie fumeuse de la variabilité génétique sur des milliers de graines (1kg de graines :shock: ).
Plantez en quantité et vous aurez comme moi de bonnes surprises (voir les sujets : variégation ou imagination ou Chamaedorea Microspadix variegata) mais n'espérez pas trouver un Archontophoenix rustique à -7C° Et de toute façon, je ne cesse de le répéter, il faudrait atteindre 10 ans, peut-être plus pour confronter ce palmier à ce froid, la rusticité est donnée pour un palmier adulte bien implanté, pas un semi de 2 ou 3 ans. Alors à moins d'avoir une serre de 500m2 et 6m haut, je ne vois pas comment y arriver.

En attendant, voici ce que j'ai ramassé hier dans mon jardinet :mrgreen:

Image

_________________
Image


Dimanche 19.07.2020 11:24
Profil

Enregistré le: Dimanche 21.06.2020 22:13
Messages: 15
Localisation: Aigaliers (30)
Répondre en citant le message
Message Re: archontophoenix cunninghamiana illawarra
Fredlejardinier a écrit:
Je ne cherche nullement à dissuader quiconque de faire des essais, je donne simplement un conseil sur la pérennité à court terme de ce palmier en dehors du littoral méditerranéen, peut-être sur la région de Biarritz ?
Même Concarnois qui possède un magnifique jardin au climat privilégié a perdu le sien qui était déjà très gros (il y a 2 ans il me semble). Il possède encore un Juania Australis, une petite merveille que tout le monde lui envie et qui semble être plus rustique mais qui ne pousserait vraisemblablement pas chez moi (à chacun ses palmiers :wink: ).

Ce qui m'exaspère c'est de lire qu'en plantant des centaines de graines il pourrait en sortir une licorne.... :roll:
Des recherches agronomiques ont été réalisées dans ce sens sur les agrumes en ex URSS au 20ème siècle et plus récemment sur des bananiers fruitiers au sud des US à coup de milliards de Rouble ou de millions de Dollars mais absolument rien n'a abouti, pourtant les enjeux économiques étaient important comme les moyens mis en oeuvre.

Plus récemment, un "essai" sur Delonix Regia a fait couler beaucoup d'encre ici sur ce forum (surtout par son auteur) pour un résultat insignifiant, voir nul toujours basé sur cette même théorie fumeuse de la variabilité génétique sur des milliers de graines (1kg de graines :shock: ).
Plantez en quantité et vous aurez comme moi de bonnes surprises (voir les sujets : variégation ou imagination ou Chamaedorea Microspadix variegata) mais n'espérez pas trouver un Archontophoenix rustique à -7C° Et de toute façon, je ne cesse de le répéter, il faudrait atteindre 10 ans, peut-être plus pour confronter ce palmier à ce froid, la rusticité est donnée pour un palmier adulte bien implanté, pas un semi de 2 ou 3 ans. Alors à moins d'avoir une serre de 500m2 et 6m haut, je ne vois pas comment y arriver.

En attendant, voici ce que j'ai ramassé hier dans mon jardinet :mrgreen:

Image



Je suis en partie d'accord avec vous pour les possibilités très limités de cultiver ce type de plante en France toutefois, le facteur littoral n'est pas suffisant pour expliquer les possibilités de culture, prenons l'exemple de Sète qui, en 2012 a connu des -12 alors que Nîmes, dans les terres ne prenait que -7. Le facteur effet de Foehn ou encore le type de roche qui emmagasine plus ou moins la chaleur pour la restituer la nuit, les hauts de colines, les zones forestieres... Sont des facteurs qui peuvent aller dans le sens de plus de chaleurs lors des matins d'hiver, vous le dites vous même, Bandol en bord de mer connait des froids intenses, c'est le cas du vieux port de Marseille. L'inverse existe, le coeur de camargue et sa zone humide et sallée peuvent connaître de faibles gelés lors des vagues de froid où alors le mistral en zone rhodanienne qui parfois protège du gel par sa ventilation. On notera par exemple un micro climat, plus doux que sur la côte heraultaise à Roquebrune sur Orb. Il est vrai que la côte du massif des morts et la côte de nice à Menton sont les zones les plus douces de France (littoral + effet de Foehn) mais il est aussi fort probable que des zones continentales soient plus clémentes que Bandol, le rocher de l'aigle à la Ciotat ou les zones non protégées de la côte bleue. Ces effets sont moins forts en zone océanique du fait de l'absence de massif.
Un exemple de culture qu'on ne trouve pas à Sète mais présent à Nîmes (contre murs exposes sud) : les strelitzia Régina (en mars 2018 la station météo de Nîmes courbessac annoncée -6,5 et les oiseaux de paradis ont fait des fleurs magnifiques cet hiver


Dimanche 19.07.2020 12:29
Profil
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mardi 30.08.2016 8:37
Messages: 290
Localisation: Nantes
Répondre en citant le message
Message Re: archontophoenix cunninghamiana illawarra
Essaye Arey, tu les as tes graines, tu ne risque que des bonnes surprises et c'est amusant.

Les pères de nos pères on déjà essayé alors je ne fait rien, mouais, pas très jardinier comme pensée, regardez autour de vous ce qui est réellement autochtone il reste pas grand chose.

Une licorne c'est pas une célibataire partante pour un plan à trois ? elles m'exaspèrent aussi. Et le pire pas besoin d'une centaine, juste une, la bonne.

Sinon je joue à euromilion et j'ai toujours pas touché le gros lot, du coup c'est bidon il n'y a jamais de gagnants ??? :shock: :shock: :shock:

Dire que l'illawarra n'est pas assez rustique oui, mais tu fait comme tu veux chez toi, tout le monde peut vivre sans être ok avec toi.

_________________
NIANIANIA https://youtu.be/3K4K0CXjJts

cherche (toujours vrai pour 2019):
-bouture de Rhododendron Polar Bear
-bouture de Wattakaka sinensis
-plan de Fargesia Gaolinensis


Dimanche 19.07.2020 13:12
Profil

Enregistré le: Dimanche 21.06.2020 22:13
Messages: 15
Localisation: Aigaliers (30)
Répondre en citant le message
Message Re: archontophoenix cunninghamiana illawarra
demdem a écrit:
Essaye Arey, tu les as tes graines, tu ne risque que des bonnes surprises et c'est amusant.

Les pères de nos pères on déjà essayé alors je ne fait rien, mouais, pas très jardinier comme pensée, regardez autour de vous ce qui est réellement autochtone il reste pas grand chose.

Une licorne c'est pas une célibataire partante pour un plan à trois ? elles m'exaspèrent aussi. Et le pire pas besoin d'une centaine, juste une, la bonne.

Sinon je joue à euromilion et j'ai toujours pas touché le gros lot, du coup c'est bidon il n'y a jamais de gagnants ??? :shock: :shock: :shock:

Dire que l'illawarra n'est pas assez rustique oui, mais tu fait comme tu veux chez toi, tout le monde peut vivre sans être ok avec toi.


Vous avez raison mais tous ce que j'ai pu lire me laisse penser que j'ai moins de chance de le réussir chez moi que de gagner à Euromillions (alors que je n'y joue pas , mais un tiquet gagnant trouver dans la rue peut être ) . Mais je pense le tester chez quelqu'un à Nîmes départ sous canopée avec une super exposition protégée par une jolie barre d'immeuble


Dimanche 19.07.2020 13:29
Profil
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Jeudi 01.12.2011 0:15
Messages: 341
Localisation: Bordeaux Pellegrin / Anglet (Zone 9a/9b)
Répondre en citant le message
Message Re: archontophoenix cunninghamiana illawarra
Il y avait des archonto qui ont durés un bon nombre d'années à Anglet, avec des stipes de plusieurs mètres peut ere 5 ou 6m (Ville qui touche Biarritz sur la côte basque), dans la cour du VVF (frange littorale).
Mais la vague de froid de 2012 a eu raison d'eux.

Ce n'était probablement pas des illawarra mais des cunninghamiana simples.

_________________
Sebastian

Un Fou de Palmiers sur Bordeaux et la Côte Basque!


Modifié en dernier par palmbasque le Lundi 20.07.2020 16:28, modifié 1 fois.



Lundi 20.07.2020 9:25
Profil
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mardi 24.07.2012 6:46
Messages: 3651
Localisation: Six-Fours-les-Plages (Var) 9b/Gardanne 8a
Répondre en citant le message
Message Re: archontophoenix cunninghamiana illawarra
Si j'avais planté le mien un an avant (donc en 2012) il serait peut-être mort car il était vraiment petit (60/70cm tout au plus), il est parfois aussi question de chance :wink:
L'avantage avec ce palmier c'est qu'il a une croissance assez exceptionnelle, le feuillage peut donc se refaire rapidement si le coeur n'est pas touché et quand il est gros, il devient forcément plus enclin à résister à une petite vague de froid.
Je ne crois pas qu'il y ai une différence significative de rusticité entre un Archontophoenix Cunninghamiana et un Archontophoenix Cunninghamiana "illawarra".

J'aimerais bien avoir des nouvelles de ceux qui poussent dans les calanques d'Ensuès-la-Redonne en revanche :wink:

_________________
Image


Lundi 20.07.2020 10:12
Profil

Enregistré le: Mardi 07.08.2012 13:46
Messages: 605
Localisation: Hyères-les-Palmiers
Répondre en citant le message
Message Re: archontophoenix cunninghamiana illawarra
Ce que je sais : Strelitzia reginae est beaucoup plus rustique que l’Archontophoenix Cunninghamiana, je connais très bien ces deux plantes.

_________________
Image
Amoureux de palmiers tropicaux.


Dimanche 02.08.2020 7:50
Profil
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mardi 24.07.2012 6:46
Messages: 3651
Localisation: Six-Fours-les-Plages (Var) 9b/Gardanne 8a
Répondre en citant le message
Message Re: archontophoenix cunninghamiana illawarra
Tu devrais alors faire part de ton expérience au sujet d'Archontophoenix Cunninghamiana :wink:

Strelitzia reginae est donné pour -3C°, enfin, son feuillage mais il peut repartir de souche contrairement au palmier qui nous intéresse. J'ai donné à titre indicatif des plantes très communes et assez gélives (Agave Attenuata et Strelitzia reginae) afin d'avoir une idée plus précise sur le climat de ce jardin, ou les jardins environnants.

_________________
Image


Dimanche 02.08.2020 9:34
Profil

Enregistré le: Dimanche 21.06.2020 22:13
Messages: 15
Localisation: Aigaliers (30)
Répondre en citant le message
Message Re: archontophoenix cunninghamiana illawarra
Fredlejardinier a écrit:
Tu devrais alors faire part de ton expérience au sujet d'Archontophoenix Cunninghamiana :wink:

Strelitzia reginae est donné pour -3C°, enfin, son feuillage mais il peut repartir de souche contrairement au palmier qui nous intéresse. J'ai donné à titre indicatif des plantes très communes et assez gélives (Agave Attenuata et Strelitzia reginae) afin d'avoir une idée plus précise sur le climat de ce jardin, ou les jardins environnants.


J'ai pu voir des strelitzia reginae en pot résistaient, sans aucun dégât à nimes, très bien exposé, le 27 février 2018 alors qu'il était annoncé -6,2 à la station Nîmes Courbessac, il s'agissait d'un froid accompagné d'un peu de neige si mes souvenirs sont bons mais le dégel fut rapide. J'ai bien envie de tester l'archontophoenix cunninghamiana au même emplacement avec protection hivernale


Modifié en dernier par arey le Dimanche 02.08.2020 9:43, modifié 1 fois.



Dimanche 02.08.2020 9:41
Profil

Enregistré le: Dimanche 21.06.2020 22:13
Messages: 15
Localisation: Aigaliers (30)
Répondre en citant le message
Message Re: archontophoenix cunninghamiana illawarra
Fredlejardinier a écrit:
Tu devrais alors faire part de ton expérience au sujet d'Archontophoenix Cunninghamiana :wink:

Strelitzia reginae est donné pour -3C°, enfin, son feuillage mais il peut repartir de souche contrairement au palmier qui nous intéresse. J'ai donné à titre indicatif des plantes très communes et assez gélives (Agave Attenuata et Strelitzia reginae) afin d'avoir une idée plus précise sur le climat de ce jardin, ou les jardins environnants.


J'ai pu voir des strelitzia reginae en pot résistaient, sans aucun dégât à nimes, très bien exposé, le 27 février 2018 alors qu'il était annoncé -6,2 à la station Nîmes Courbessac, il s'agissait d'un froid accompagné d'un peu de neige si mes souvenirs sont bons mais le dégel fut rapide. J'ai bien envie de tester l'archontophoenix cunninghamiana au même emplacement avec protection hivernale


Dimanche 02.08.2020 9:42
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 43 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3

blackjack online real money .


Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Google [Bot]


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by STSoftware for PTF.
Traduit par phpBB-fr.com