Voir les messages sans réponse | Voir les sujets actifs Nous sommes le Dimanche 24.10.2021 16:16

blackjack online real money .


best roulette games https://onlineroulette.money/



Répondre au sujet  [ 40 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
 Sratégie anti-vague de froid exceptionnelle 
Auteur Message

Enregistré le: Dimanche 04.03.2007 21:05
Messages: 2011
Localisation: Roussillon, Zone USDA n°9, sol acide et argileux
Répondre en citant le message
Message Sratégie anti-vague de froid exceptionnelle
Au fur et à mesure que les prévisions s'affinent, il faut déduire après un automne et début d'hiver anormalement doux ( avec départ très anticipé de la végétation, comme à Bormes où, dans les endroits les plus protégés, les agrumes étaient en fleur ! )et des froids annoncés autour de -10°C, avec un peu partout, au moins 2 jours consécutifs avec gel, que les dégâts seront importants. Il importe de fignoler et mettre en action sa STRATEGIE pour minimiser le plus efficacement possible, les conséquences de ces gels.
- Consulter les sites météo pour intervenir à temps, mais pas trop tôt. Pour les régions subissant la mauvaise chronologie pluie puis le gel, se rappeler que ce qui isole c'est essentiellement l'air, un isolant détrempé ( sauf bloc de polystyrène ) n'est plus efficace, devient lourd, et entraînera des dégâts parfois plus importants que ceux du gel.

-Penser d'abord aux canalisations des pièces non-habitées et du jardin ( gare au compteur et ses canalisations s'il n'est pas enterré ou suffisamment isolé, aux vannes, très sensibles au gel ), moyens : couper certaines alimentations en eau,chauffage hors gel des pièces, calfeutrage et purge de l'eau AVANT le gel intense. Ou option faire couler à petit débit pdt toute la durée du gel. Gare au fioul qui devient hyper-visqueux, à basse température, ce qui peut couper votre chauffage( isoler cuve, canalisations ). Avec la sortie du nucléaire de l'Allemagne, en particulier, la production électrique peut-être limite avec des coupures ( avoir des "roulants" à gaz ou pétrole ).
- Les plantes en pot, doivent rapidement être mises hors gel ( pour qques jours il vaut mieux une cave sûre, qu'un garage"douteux" ou la maison ( sauf si c'est très tropical ) ).

-Les plantes en terre, bien réfléchir à toutes ses plantes fragiles( c'est, pour un acclimateur, la raison essentielle de connaître un peu de botanique et ses plantes en particulier, car dans un genre, une espèce pourra ou non résister. Si on est novice, ou nouveau dans une région, profiter de l'expérience d'un vieux jardinier, qui saura vous dire ce qui gèle ou non. Bien sûr ne faire AUCUNE plantation actuellement), celles bien sûr dont la plantation n'aurait pas dû se faire ( raisonnablement ) dans sa zone climatique, si elles sont volumineuses, il faut peut-être les abandonner à leur sort. Faire des photos dès maintenant, car les plantes pourront être défigurées voire tuées.
Se concentrer sur les plus précieuses, les plus petites, et plus sur leur souche que sur le feuillage. Vouloir protéger le feuillage d'un agrume, et encore plus mimosa... adultes est illusoire et souvent cause de dégâts, mieux vaut protéger le sol et les greffes ( tous moyen isolants : garder la neige au sol, paille, feuilles mortes, fougères, aiguilles de pin, polystyrène, avec ou sans grillage, ou simplement faire à la base de l'arbre un tas de terre sèche, ou mieux de sable en englobant la greffe, le couvrir pour éviter que la pluie ne le mouille. J'ai un ami qui attache par les manches, un vieux pull de laine autour de la greffe des agrumes. Pour les Cycadacées accumuler des écorces de pin, recouvertes de bases liégeuses de Phoenix ( ça isole et ça évacue l'humidité )sur le caudex, pour qu'il soit complètement couvert. Pour certaines plantes, j'aime bien le sac plastique rempli d'aiguilles de pin, noué et retourné sur la plante basse. Pour les jeunes arbres, palmiers"bambous", penser au "préservatif de tronc ou stipe ( gaine d'isolation néoprène fendue pour tuyau de chauffage, englober le "coeur" du palmier ).
Pour les couvertures et voiles d'hivernage, ils sont efficaces au dessus, mais sans contact avec les feuillages. Ils sont déplacés, voire arrachés par le vent. On peut emballer des troncs avec. Le plastique sans bulles, est transparent aux infra_rouges, c'est un piège à humidité, s'en méfier, sauf pour faire un toit évitant que la pluie ne mouille un isolant.
Pour une serre, ou un endroit confiné et sans vent du jardin, les réchauds brûlant de la paraffine ...les roulants à gaz, peuvent permettre de passer un cap.
Pour les plus courageux, et les végétaux pas trop volumineux, emballer le végétal, et construire autour un abri de canisses ou planches.

-Se rappeler que les isolants ne font qu'augmenter l'inertie thermique. Pendant le refroidissement il peuvent éviter d'arriver à la température dommageable, mais s'il existe un réchauffement spontané de l'air ambiant, ils le ralentissent aussi( les plantes restent au frigidaire). Enlever, ou au minimum ouvrir, les protections dès que les températures se positivent.

Garder le moral, un bon jardinier apprend plus des situations pénibles, que lorsque tout va bien. Vous aller enfin savoir si la plante X soit-disant rustique l'est vraiment chez vous. Pour la prochaine vague de froid vous saurez ainsi, ce qui peut se débrouiller seul, et ce qui nécessite un peu, beaucoup ou trop d'aide. Selon votre tempérament, vous voudrez aller plus loin, ou revenir à des certitudes.
Participez à l'évolution des connaissances en matière d'acclimatation, en relevant bien les caractères du gel ( intensité, durée, humidité, protection ou non...)et ses conséquences sur des plantes parfaitement identifiées( ces conséquences pourront n'être visibles que dans quelques semaines, voire au moment de la pousse, ou non-pousse.....
Bon courage et bonne chance.
papou1
PS/ Ici la plupart des mimosas, même un peu tardifs, beaucoup d'Eucalyptus, d'Aloe, de bulbes, sont en fleur... cela va "faire mal".


Jeudi 02.02.2012 9:23
Profil
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mardi 13.12.2011 19:55
Messages: 4958
Localisation: Matulji (Croatie) - zone 8a
Répondre en citant le message
Message Re: Sratégie anti-vague de froid exceptionnelle
Ah ! Voila une bonne idée de rappeler en resume le dispositif de protection hivernal. Merci Papou1.
On a le moral et on chante la Chanson des fous de palmiers :!: :lol: .... dont on attend 1 ou 2 strophes supplémentaires. :wink:

_________________
http://www.parkovi-opatija.hr/amerikanski_vrtovi


Jeudi 02.02.2012 9:38
Profil

Enregistré le: Dimanche 04.03.2007 21:05
Messages: 2011
Localisation: Roussillon, Zone USDA n°9, sol acide et argileux
Répondre en citant le message
Message Re: Sratégie anti-vague de froid exceptionnelle
Merci.
J'ai oublié une petite recommandation, que je vais mettre en pratique de suite : cueillir les avocats, agrumes, surtout ceux de petit calibre ( kumquat, mandarines et clémentines et les citrons ) qui gèlent le plus facilement, si on craint vraiment un très mauvais coup, ramasser aussi oranges et pamplemousses. papou1


Jeudi 02.02.2012 10:44
Profil
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Vendredi 23.06.2006 18:30
Messages: 6140
Localisation: Béarn-Sud-Ouest-France
Répondre en citant le message
Message Re: Sratégie anti-vague de froid exceptionnelle
Excellentes suggestions, merci pour cette longue intervention.

Je rajoute que pour protéger des petits volumes, on peut utiliser un moyen presque gratuit, autonome, qui s'affranchit de toute énergie électrique ou de combustion.
Il s'agit de l'eau. On peut remplir des bouteilles ou des bidons que l'on place à l'intérieur de la protection, même si c'est de l'eau froide. Cette eau agit dans un 1er temps comme n'importe quelle masse qui a une inertie thermique, jusqu'au point de congélation. Cette inertie thermique est déjà importante pour l'eau. Pour élever 1 gramme d'eau de 1° on a besoin d'environ 4,2 Joules = 4,2Ws. A l'inverse quand la température de l'eau diminue d'1°, il est cédé au milieu environnant 4,2 J.
pour 1L d'eau qui passe de 40° à 0° ça représente environ 47 Wh de restitués au milieu environnant, soit en gros la consommation d'une ampoule électrique de 40w pendant 1 h.
Ensuite on bénéficie d'un phénomène physique encore plus intéressant: le passage de l'état liquide à l'état solide libère beaucoup de chaleur, environ 333 Joules par gramme d'eau, soit pour notre litre d'eau à 0°-> 93 Wh .
Bien sur l'effet inverse est obtenu à la décongélation et il faut renouveler régulièrement et surtout remplacer l'eau gelée. Mais ce procédé un peu astreignant peut faire passer le cap d'une ou 2 nuits dangereusement plus froides que les autres.

_________________
http://gardenbreizh.org/photos/Michel


Jeudi 02.02.2012 11:43
Profil
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mardi 13.12.2011 19:55
Messages: 4958
Localisation: Matulji (Croatie) - zone 8a
Répondre en citant le message
Message Re: Sratégie anti-vague de froid exceptionnelle
Dans le forum, j'ai aussi découvert le système de la grosse bougie sous le pot en terre cuite. D'ailleurs, il existe des photophores en terre cuite. Si ce froid devait atteindre les niveaux craints, je vais essayer l'eau et la bougie.

_________________
http://www.parkovi-opatija.hr/amerikanski_vrtovi


Jeudi 02.02.2012 11:58
Profil
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Mardi 22.01.2008 12:01
Messages: 9359
Localisation: Dordogne - Périgord noir
Répondre en citant le message
Message Re: Sratégie anti-vague de froid exceptionnelle
Merci pour ce long topo frigorifique et pour les astuces de survie. :wink:

_________________
Arrested development


Jeudi 02.02.2012 15:13
Profil

Enregistré le: Lundi 22.02.2010 16:01
Messages: 37
Localisation: Dordogne
Répondre en citant le message
Message Re: Sratégie anti-vague de froid exceptionnelle
Merci Papou1 pour ces précieux conseils.

_________________
licuala
Image
    .


Jeudi 02.02.2012 15:45
Profil
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Vendredi 28.08.2009 12:09
Messages: 2032
Localisation: rousset 9a
Répondre en citant le message
Message Re: Sratégie anti-vague de froid exceptionnelle
wowwwww tu a mis du coeur et du temps a écrire tous ca pour sauvez nos plantes! MERCI de tes conseils!


Jeudi 02.02.2012 16:21
Profil
Administrateur - Site Admin
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Jeudi 25.09.2008 20:21
Messages: 7982
Localisation: Questembert (56) bretagne sud, proche du golfe du Morbihan, zone 8b
Répondre en citant le message
Message Re: Sratégie anti-vague de froid exceptionnelle
C'est une très bonne idée, continuez de partager vos expériences et astuces. Pourquoi pas imaginer ensuite une synthèse, qui pourra être très utile aux nouveaux passionnés :wink:

_________________
Stéphane

Visitez le site de ma station météo
2008/2009 -7.4° 2009/2010 -5.7° 2010/2011 -5.1° 2011/2012 -10° 2012/2013 -5.9° 2013/2014 -2.7°
En 2012 : 30 jour de gel, 15 inf à -3°, 11 inf à -5°, 1 inf à -8°, mais 0 jour de non dégel.


Vendredi 03.02.2012 13:29
Profil Site Internet
Répondre en citant le message
Message Re: Sratégie anti-vague de froid exceptionnelle
Le coup des écorces de pin sur les cycadacées hum hum. :shock: A mon avis, cela piège l'humidité à court terme.


Vendredi 03.02.2012 14:18

Enregistré le: Dimanche 04.03.2007 21:05
Messages: 2011
Localisation: Roussillon, Zone USDA n°9, sol acide et argileux
Répondre en citant le message
Message Re: Sratégie anti-vague de froid exceptionnelle
demeter a écrit:
Le coup des écorces de pin sur les cycadacées hum hum. :shock: A mon avis, cela piège l'humidité à court terme.

L'écorce,est quand même très aéré si c'est mis par temps sec et que les morceaux d'écorce sont gros. En tout cas ici avec la Tramontane à 100km/h, aucune trace d'humidité, et ça ne part pas au vent comme les feuilles mortes ou la paille, de plus ce n'est pas inesthétique, car au final, même s'il faut passer certains"caps"difficiles, un jardin ça doit rester plutôt beau, non ? Dans le coin subtropical, où le vent sévit moins, j'utilise les feuilles sèches des bambous, l'idéal serait un cercle de grillage/ plante à protéger, rempli par les feuilles. papou1


Vendredi 03.02.2012 17:46
Profil

Enregistré le: Dimanche 04.03.2007 21:05
Messages: 2011
Localisation: Roussillon, Zone USDA n°9, sol acide et argileux
Répondre en citant le message
Message Re: Sratégie anti-vague de froid exceptionnelle
Voici, pour mettre un peu de couleur à ces jours d'angoisse, les fruits mis hors gel dans la cuisine, j'espère que les 3/4 des pomelos restant sur les arbres ne sont pas transformés en pomelos givrés...papou1


Fichiers joints:
Agrumes récoltés avant gel 2012.jpg
Agrumes récoltés avant gel 2012.jpg [ 109.27 Kio | Vu 3658 fois ]
Dimanche 05.02.2012 10:12
Profil
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Jeudi 25.10.2007 12:44
Messages: 2483
Localisation: Plaine du Val d'Adour, Hautes-Pyrénées
Répondre en citant le message
Message Re: Sratégie anti-vague de froid exceptionnelle
Merci pour toutes ces informations très intéressantes, et pour le temps passé à les expliquer très clairement. Je me pose deux questions cependant :

papou1 a écrit:
un isolant détrempé n'est plus efficace, et entraînera des dégâts parfois plus importants que ceux du gel.

Pourquoi ?

papou1 a écrit:
Pour les couvertures et voiles d'hivernage, ils sont efficaces au dessus, mais sans contact avec les feuillages.

Que se passe-t-il si le voile est en contact avec le feuillage du palmier ?


Jeudi 09.02.2012 18:26
Profil Site Internet

Enregistré le: Dimanche 04.03.2007 21:05
Messages: 2011
Localisation: Roussillon, Zone USDA n°9, sol acide et argileux
Répondre en citant le message
Message Re: Sratégie anti-vague de froid exceptionnelle
Parce que ce qui isole dans un isolant thermique c'est surtout l'air emprisonné dans les mailles du "tissu" ( laine, P17, polystyrène, paille de blé,fougères sèches, laine de roche, mousse de polyuréthane...), comme cette quantité d'air est fragmentée, le refroidissement ( ou le réchauffement )se fait à vitesse réduite( mais finit par se produire, ça ralentit les échanges thermiques, mais ne les supprime pas, donc l'efficacité diminue pour les froids prolongés sans réchauffement ).
Quand le P17, la laine de roche...sont mouillés de l'eau remplace l'air, et ç'est bcp moins isolant, voire plus du tout.
Lorsque qu'un isolant, qui sera imparfait du fait de l'humidité, ou d'une épaisseur insuffisante/ degré de froid, est en contact avec ce qu'il est censé protéger, cela fait un pont thermique, qui transmet le froid à ce qui se trouve en contact avec lui. Si c'est à distance du végétal à protéger, l'air empêche le pont thermique, l'isolant est efficace. papou1


Jeudi 09.02.2012 22:08
Profil
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Jeudi 25.10.2007 12:44
Messages: 2483
Localisation: Plaine du Val d'Adour, Hautes-Pyrénées
Répondre en citant le message
Message Re: Sratégie anti-vague de froid exceptionnelle
Merci beaucoup.
Heureusement que ce grand froid est très sec, ainsi mes protections qui ne sont pas imperméables sont encore efficaces.


Vendredi 10.02.2012 9:54
Profil Site Internet
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 40 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

blackjack online real money .


Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Google [Bot], Majestic-12 [Bot], Psy460


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by STSoftware for PTF.
Traduit par phpBB-fr.com