Voir les messages sans réponse | Voir les sujets actifs Nous sommes le Vendredi 19.04.2019 23:14

blackjack online real money .


best roulette games https://onlineroulette.money/



Répondre au sujet  [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
 Nolina, yucca et dasylirion à l'épreuve de l'humidité ... 
Auteur Message

Enregistré le: Vendredi 23.03.2018 17:07
Messages: 57
Localisation: Gers
Répondre en citant le message
Message Nolina, yucca et dasylirion à l'épreuve de l'humidité ...
Non, non, rassurez-vous, il ne s'agit pas de les baigner toutes les deux pour voir laquelle pourrira le plus vite, mais vu l'humidité importante ainsi que l'ensoleillement déficitaire depuis le début de l'année dans de nombreuses régions de France (et envisageant moi-même d'acquérir un Dasylirion ou une Noline), je me creuse la tête pour savoir si un genre est un peu plus tolérant à l'humidité et à la mi-ombre que l'autre (ou au sein du genre des espèces en particulier). Tout le monde n'a pas en terrain bien dégagé, plein Sud sur une colline avec 3000h de de soleil/ an et 400mm de précipitations donc ça peut quand même concerner pas mal de monde !

On trouve assez facilement des infos sur la rusticité, y compris indiquant de diviser par deux celle-ci si la plante est en pot ainsi que des mises en garde si le temps est humide ou le substrat mauvais.

Mais ma question porte précisément sur la tolérance de ces plantes xérophytes aux conditions plutôt humides et peu ensoleillées que nous connaissons depuis quelques mois. Lesquelles, dans ces conditions, s'adaptent le mieux ?

J'ai lu ici et ailleurs des infos et retours d'expérience contradictoires à ce sujet et d'aucuns (pas sur le forum) semblent considérer que Dasylirion ou Noline ça se vaut, c'est kif-kif bourricot. Pourtant, j'ai rapidement cru voir que toutes ces plantes poussaient, au Mexique et aux USA, dans des régions bien distinctes, certaines dans des déserts d'altitude avec de fortes amplitudes thermiques, d'autres dans des climats un peu plus humides et chauds en basse altitude, d'autres encore au sommet de montagnes à 2000 m et plus...j'ai donc du mal à croire que tout cela, "c'est pareil" comme je l'ai entendu dans la bouche de certains vendeurs.

Perso, je me concasse les méninges depuis un moment à me demander quoi mettre entre un dasylirion ou une noline sur mon terrain, vraisemblablement côté Sud, en haut d'une petite butte, soleil et mi-ombre (50/50).
J'ai lu à peu près tout ce que j'ai pu trouver à droite et à gauche, embêté des pépiniéristes (enfin ceux qui répondent :roll: ) et ma religion n'est pas encore faite. J'avais fait une short list sur la base de mes lectures: dasylirion weeleri (longissimum me semble pas jouable chez moi), Nolina nelsonii ou Hibernica 'la siberia"...mais là je ne sais plus à quel saint me vouer ! :shock:

En attendant, j'ai acheté un yucca thompsoniana. Rien à voir avec la longue question ci-dessus (encore que...) mais j'ai craqué. Et là, pouf... dans 6 mois le yucca claque parce que c'est trop froid et humide ou que j'ai mal drainé :mrgreen:

[J'ai modifié le titre pour y inclure les yuccas qui avaient injustement été oubliées]

À vous les fous et les folles :wink:

ps: je ne savais vraiment pas dans quelle section poster...


Modifié en dernier par bextrene le Samedi 19.05.2018 10:34, modifié 2 fois.



Vendredi 18.05.2018 18:38
Profil

Enregistré le: Mardi 11.12.2012 21:56
Messages: 338
Répondre en citant le message
Message Re: Nolina et dasylirion à l'épreuve de l'humidité ...
Je suis en HG limite Gers.
-nolina hibernica a l ombre: 0 tache
-nolina nelsonii mi ombre mi soleil 0 tache
-dasylirion wheeleri: assez sensible a l humidité certaines années
-dasylirion longissimum: intact, mais dans un endroit assez sec du jardin
je n ai pas les autres dasy 'verts' (texanum, serratifolium...) mais ceux plantés dans le parc d activité ou je travaille n ont rien.

Ces nolines poussent vite, inutile d acheter des plants gros & chers.
Les nolines ont été une belle surprise: petites, ca ressemble a pas grand chose, mais elles deviennent majestueuses en grandissant.
J aime moins les dasy, sauf longissimum qui est vraiment a part.... tu peux l essayer dans le Gers.
la encore, pas la peine d acheter un gros, contrairement a ce qu on lit, il pousse tres vite, mais comme les feuilles sont tres rapprochées, le tronc monte lentement, mais meme sans tronc, c'est superbe.....sa grâce est ailleurs.

Tu as probablement perdu ton yucca thompsoniana a cause d'un sol pas assez drainé. Pas un bon choix pour commencer...
Les nolines sont moins exigeantes sur le sol et l humidité, meme si c'est mieux de bien drainer.


Vendredi 18.05.2018 19:59
Profil

Enregistré le: Vendredi 23.03.2018 17:07
Messages: 57
Localisation: Gers
Répondre en citant le message
Message Re: Nolina et dasylirion à l'épreuve de l'humidité ...
Salut et merci pour ta réponse,

Tout d'abord, petite précision, je n'ai pas perdu mon yucca thompsoniana, je viens juste de le recevoir :mrgreen:

Par contre, effectivement je m'inquiète de son avenir, je lui cherche encore le meilleur endroit sur mon terrain pour ne pas le perdre justement !


Pour le reste, je retire de ton expérience que les nolines semblent plus tolérantes. Si je ne dis pas de bêtise, la nolina nelsonii pousse dans l'Etat du Tamaulipas, à altitude plutôt basse donc, mais au contact du golfe du Mexique donc d'une humidité sans doute parfois importante. La nolina hibernica, d'après mes souvenirs de lecture (corrigez-moi si je me trompe) serait originaire d'une zone montagneuse du Nuevo León, plus loin du golfe du Mexique mais toujours sur la façade orientale donc toujours soumise à son influence. Ce que tu constates chez toi, même si on est à des latitudes très différentes, me semble donc logique. Je vais donc m'orienter probablement vers une noline...reste à savoir laquelle est la plus belle !? Vaste programme...

En revanche, ces dasylirions sont plutôt originaires des zones désertiques de part et d'autre de la frontière: Arizona, Chihuahua, etc. donc logiquement la Sierra Madre orientale côté mexicain et les Rocheuses côté étasunien assèchent énormément le climat, même si le froid sec pourrait être plus intense. M'étonnerait pas que les Dasy en question résistent à un froid un peu plus intense (à condition qu'il soit sec).
Pour Texanum ça fait sens vu son aire de répartition; par contre, ce serait intéressant de savoir d'où est originaire serratifolium exactement pour voir s'il existe une corrélation entre son habitat et ce que tu as constaté.

Je te rejoins pour ce qui est d'acheter des plants de petite taille...le yucca que je viens d'acheter est dans un pot de 3L d'ailleurs. Je n'ai pas les moyens d'acheter gros et cher et en plus si c'est pour avoir des spécimens arrachés sans ménagement à leur milieu naturel et convoyés à prix d'or en Europe, bof...ça m'évoque plus du trafic qu'autre chose.


Modifié en dernier par bextrene le Samedi 19.05.2018 8:50, modifié 1 fois.



Vendredi 18.05.2018 22:14
Profil
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Dimanche 09.07.2006 12:15
Messages: 4112
Localisation: St Magne de Castillon (33)
Répondre en citant le message
Message Re: Nolina et dasylirion à l'épreuve de l'humidité ...
Après un hiver plutôt arrosé, nolines et dasylirions sont intacts et n'ont pas l'air d'avoir souffert de toute cette pluie, ce qui n'est pas toujours
le cas pour certains yuccas par exemple (surtout jeunes).
Liste des dasylirions (texanum, accrotichum, glaucophyllum, wheeleri, longissimum, seratifolium, leiophyllum) et pour les nolines (nelsonii, hibernica, longifolia, bigelovii, parviflora).
Pour moi les 2 plus belles nolines sont hibernica et nelsonii. :wink:

_________________
Pascal

Let the good time roll


Samedi 19.05.2018 8:16
Profil

Enregistré le: Vendredi 23.03.2018 17:07
Messages: 57
Localisation: Gers
Répondre en citant le message
Message Re: Nolina et dasylirion à l'épreuve de l'humidité ...
Merci pour ton retour. :wink:


Samedi 19.05.2018 8:49
Profil
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Vendredi 04.10.2013 8:14
Messages: 7855
Localisation: 03
Répondre en citant le message
Message Re: Nolina et dasylirion à l'épreuve de l'humidité ...
Pour ma part, après cet hiver humide et froid (-12°C certains matins, ce qui n'est pas extraordinaire par ici...) aucun dommage ni sur les dasyliriums (wheeleri, texanum, logissimum) ni sur les nolines (nelsonii, hibernica) ce qui n'est pas le cas pour certains agaves.

_________________
Joachim

« Peut-être Dieu a-t-il créé le désert pour que l'homme puisse se réjouir à la vue des palmiers. » de Paulo Coelho, Extrait de L'Alchimiste

Mon paradis caché : http://fousdepalmiers.fr/html/forum/viewtopic.php?t=16490


Samedi 19.05.2018 9:21
Profil

Enregistré le: Vendredi 23.03.2018 17:07
Messages: 57
Localisation: Gers
Répondre en citant le message
Message Re: Nolina et dasylirion à l'épreuve de l'humidité ...
Oui l'Allier n'est pas connu pour être doux en hiver, tout ce petit monde est exposé comment ?


Samedi 19.05.2018 10:21
Profil
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Vendredi 04.10.2013 8:14
Messages: 7855
Localisation: 03
Répondre en citant le message
Message Re: Nolina et dasylirion à l'épreuve de l'humidité ...
bextrene a écrit:
Oui l'Allier n'est pas connu pour être doux en hiver, tout ce petit monde est exposé comment ?


Pas très bien, à vrai dire. Plein sud mais c'est une cour donc, avec la végétation autour en plus, le soleil n'y tape pas toute la journée, plutôt la moitié de la journée.


Fichiers joints:
15.07. coin xérique.JPG
15.07. coin xérique.JPG [ 414.47 Kio | Vu 915 fois ]

_________________
Joachim

« Peut-être Dieu a-t-il créé le désert pour que l'homme puisse se réjouir à la vue des palmiers. » de Paulo Coelho, Extrait de L'Alchimiste

Mon paradis caché : http://fousdepalmiers.fr/html/forum/viewtopic.php?t=16490
Samedi 19.05.2018 10:34
Profil

Enregistré le: Vendredi 23.03.2018 17:07
Messages: 57
Localisation: Gers
Répondre en citant le message
Message Re: Nolina, yucca et dasylirion à l'épreuve de l'humidité ...
Ah oui quand même...c'est luxuriant ! :D

À gauche la belle plante, c'est Nolina Nelsonii ? Si ta cour est fermée, même partiellement, ça doit quand même limiter l'impact du vent donc du froid, non ? Il va falloir que j'aille jeter un oeil sur ton sujet mais 165 pages ouch :shock: Je ne suis pas allé plus loin que les premières pages mais les photos ne s'affichent pas, j'imagine qu'elles ont été supprimées des serveurs d'origine ?
Ton agave au premier plan semble énorme et magnifique !


Samedi 19.05.2018 10:40
Profil
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Vendredi 04.10.2013 8:14
Messages: 7855
Localisation: 03
Répondre en citant le message
Message Re: Nolina, yucca et dasylirion à l'épreuve de l'humidité ...
bextrene a écrit:
Ah oui quand même...c'est luxuriant ! :D

À gauche la belle plante, c'est Nolina Nelsonii ? Si ta cour est fermée, même partiellement, ça doit quand même limiter l'impact du vent donc du froid, non ? Il va falloir que j'aille jeter un oeil sur ton sujet mais 165 pages ouch :shock: Je ne suis pas allé plus loin que les premières pages mais les photos ne s'affichent pas, j'imagine qu'elles ont été supprimées des serveurs d'origine ?
Ton agave au premier plan semble énorme et magnifique



A gauche, c'est le yucca rostrata et à ses pieds un dasylirium. L'agave est un havardiana.

Oui, les bâtiments limitent l'impact du vent froid mais en même temps empêchent d'avoir une aération idéale. Mais on ne peut pas tout avoir.

Si les premières photos ne s'affichent pas, commence la visite par la fin. :wink:

Voici la Nolina nelsonii (à droite) avec l'hibernica :
Fichier(s) joint(s):
nolines.JPG
nolines.JPG [ 377.38 Kio | Vu 914 fois ]

_________________
Joachim

« Peut-être Dieu a-t-il créé le désert pour que l'homme puisse se réjouir à la vue des palmiers. » de Paulo Coelho, Extrait de L'Alchimiste

Mon paradis caché : http://fousdepalmiers.fr/html/forum/viewtopic.php?t=16490


Samedi 19.05.2018 10:46
Profil

Enregistré le: Vendredi 23.03.2018 17:07
Messages: 57
Localisation: Gers
Répondre en citant le message
Message Re: Nolina, yucca et dasylirion à l'épreuve de l'humidité ...
Question peut-être bête mais ils ne vont pas se gêner les deux sur la photo ? je vais farfouiller dans ton sujet voir ce que tu as fait niveau substrat, ici je n'ai pas autant de pierres que toi...je me suis fait livrer 2 gros big bag de gravier en 16/22 et de la pouzzolane mais il me manque des grosses pierres comme tu as pour délimiter et je n'ai pas de sable de rivière non plus donc pour l'instant je me débrouille avec mon gravier 16/22 pour drainer (la pouzzolane je ne la mets qu'en paillage).


Samedi 19.05.2018 12:15
Profil
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Vendredi 04.10.2013 8:14
Messages: 7855
Localisation: 03
Répondre en citant le message
Message Re: Nolina, yucca et dasylirion à l'épreuve de l'humidité ...
bextrene a écrit:
Question peut-être bête mais ils ne vont pas se gêner les deux sur la photo ? je vais farfouiller dans ton sujet voir ce que tu as fait niveau substrat, ici je n'ai pas autant de pierres que toi...je me suis fait livrer 2 gros big bag de gravier en 16/22 et de la pouzzolane mais il me manque des grosses pierres comme tu as pour délimiter et je n'ai pas de sable de rivière non plus donc pour l'instant je me débrouille avec mon gravier 16/22 pour drainer (la pouzzolane je ne la mets qu'en paillage).


Ils ont atteint le diamètre final du stipe. Ceci dit, mon jardin un si petit que toutes les plantes qui s'y trouvent sont tassées les unes sur les autres... :mrgreen:

_________________
Joachim

« Peut-être Dieu a-t-il créé le désert pour que l'homme puisse se réjouir à la vue des palmiers. » de Paulo Coelho, Extrait de L'Alchimiste

Mon paradis caché : http://fousdepalmiers.fr/html/forum/viewtopic.php?t=16490


Samedi 19.05.2018 12:19
Profil

Enregistré le: Vendredi 23.03.2018 17:07
Messages: 57
Localisation: Gers
Répondre en citant le message
Message Re: Nolina, yucca et dasylirion à l'épreuve de l'humidité ...
Je ne vois pas trop les troncs justement sur ta photo, tu veux parler du diamètre au niveau des feuilles non ? La Siberica est donc un peu plus petite et de forme plus étroite ?

Ton jardin semble pourtant assez grand, mince je suis tombé sur un fou :mrgreen:


Samedi 19.05.2018 12:26
Profil
Avatar de l’utilisateur

Enregistré le: Vendredi 04.10.2013 8:14
Messages: 7855
Localisation: 03
Répondre en citant le message
Message Re: Nolina, yucca et dasylirion à l'épreuve de l'humidité ...
bextrene a écrit:
Je ne vois pas trop les troncs justement sur ta photo, tu veux parler du diamètre au niveau des feuilles non ?




Non, je parle au niveau du début du stipe. Ca ne se voit pas trop mais elle commence à monter, donc le diamètre ne va plus trop augmenter, à mon avis .... :roll: Mais qui sait ? ...

Citation:
La Siberica est donc un peu plus petite et de forme plus étroite ?

Euh, difficile à dire quand on regarde les sujets dans son milieu naturel, on voit qu'elle n'est pas du tout grêle. Mais c'est une longue histoire. J'ai semé la hibernica de chez RPS et ensuite, sur le forum, on m'a dit que ça a l'air d'être plutôt nelsonii. J'ai acheté la hibernica et, sur le forum, on m'assure que c'est une nelsonii... . Qui est-ce qui a raison ? Je n'en sais rien mais bon, au moins en théorie, j'ai les deux.

Citation:
Ton jardin semble pourtant assez grand, mince je suis tombé sur un fou :mrgreen:

Non, il est tout petit. C'est moi qui suis grand .... fou. :mrgreen:

_________________
Joachim

« Peut-être Dieu a-t-il créé le désert pour que l'homme puisse se réjouir à la vue des palmiers. » de Paulo Coelho, Extrait de L'Alchimiste

Mon paradis caché : http://fousdepalmiers.fr/html/forum/viewtopic.php?t=16490


Samedi 19.05.2018 13:26
Profil

Enregistré le: Lundi 09.08.2010 22:40
Messages: 566
Localisation: loir et cher 41
Répondre en citant le message
Message Re: Nolina, yucca et dasylirion à l'épreuve de l'humidité ...
Pour ce qui me concerne , j'ai de très bon résultats et les plantes suivantes sont insensibles à l'humidité hivernale, y compris à la neige de cet hivers bien pourri et bien humide (département 41) :

Yucca linearifolia forme bleue ('galeana')
Yucca linearifolia fomre verte ('saltillo')
Yucca treculeana
Yucca linearifolia x yucca queretaroensis
Yucca linearifolia x Yucca treculeana
Yucca linearifolia x Yucca treculeana var canaliculata
Yucca flaccida 'golden sword' X Yucca rigida
Yucca filamentosa x Yucca rostrata
Yucca gloriosa x Yucca rostrata....
et un tas d'utres yuccas hybrides
Nolina nelsonii


Yucca pallida


Samedi 19.05.2018 15:48
Profil
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Répondre au sujet   [ 21 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

blackjack online real money .


Qui est en ligne

Utilisateurs enregistrés: Bing [Bot], Google [Bot]


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas modifier vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Designed by STSoftware for PTF.
Traduit par phpBB-fr.com