LE FORUM DES FOUS DE PALMIERS
http://www.fousdepalmiers.fr/html/forum/

Evolution du climat avec le réchauffement climatique..
http://www.fousdepalmiers.fr/html/forum/viewtopic.php?f=3&t=24237
Page 18 sur 18

Auteur:  SamDalembert [ Jeudi 04.08.2022 8:38 ]
Sujet du message:  Re: Evolution du climat avec le réchauffement climatique..

Désolé Fool mais encore une fois attention à l'interprétation des valeurs et à leur transformation en "c'est la même chose".

En 2020, à part le total de pluie, y a aucune similitude. 507mm pour Strasbourg, 454 pour Marseille oui. Mais par exemple, répartis sur 100 jours pour Strasbourg, sur 54 pour Marseille !
Tu parles d'été qui se rapproche beaucoup, à Marseille, il n'y a pas eu 1mm de pluie entre le 15 juin et le 25 août 2020. Dans le même temps à Strasbourg il était tombé 120mm ! Tu ne trouveras jamais un été (juillet-août) sur la côte avec 120mm, même 80. Même dans les années 70.
Et encore une fois l'ensoleillement... Même en été c'est pas comparable (au moins 700h à Marseille tous les ans en juillet-août, 550 à Strasbourg en 2020).

Après je suis d'accord avec toi pour dire que ça se "méditerranéise", mais que ce soit l'Est, l'Ouest ou le Sud-Ouest, on est encore loin du climat méditerranéen. Pour moi les seuls qui s'en approchent vraiment de plus en plus c'est la vallée du Rhône, genre Montélimar qui avait déjà un ensoleillement généreux (2500h) et des été chauds et secs.

Auteur:  WeeviL [ Jeudi 04.08.2022 13:54 ]
Sujet du message:  Re: Evolution du climat avec le réchauffement climatique..

toutes façons tout le monde est gagnant ! pas forcement au changes selon le point 2 vu !

mais globalement vu le contexte vaut mieux 1 hiver doux :idea:

WeeviL a écrit:
+1 mais y a bien 1 réel ressentie indéniable ça bonifie par exemple la Normandie 1 nouvel eldorado surtout en temps 2 crise :idea:

la ou je suis plutôt attentif, c'est la période hivernal ! notre marotte à tous :P

moi je mise 1 pièce pour 1 comme 2021/2022


pour imager mes propos 1 tof qui circule actuellement :roll: exit la verte normandie

Image

2 + on fait face à 1 pression touristique sans précédant à cause du coco :P pour dire à Etretat chaque jour vois disparaitre 500 kilo de galets dans la poche des touristes :shock:

Auteur:  Fool [ Vendredi 05.08.2022 1:12 ]
Sujet du message:  Re: Evolution du climat avec le réchauffement climatique..

SamDalembert a écrit:
Désolé Fool mais encore une fois attention à l'interprétation des valeurs et à leur transformation en "c'est la même chose".

En 2020, à part le total de pluie, y a aucune similitude. 507mm pour Strasbourg, 454 pour Marseille oui. Mais par exemple, répartis sur 100 jours pour Strasbourg, sur 54 pour Marseille !
Tu parles d'été qui se rapproche beaucoup, à Marseille, il n'y a pas eu 1mm de pluie entre le 15 juin et le 25 août 2020. Dans le même temps à Strasbourg il était tombé 120mm ! Tu ne trouveras jamais un été (juillet-août) sur la côte avec 120mm, même 80. Même dans les années 70.
Et encore une fois l'ensoleillement... Même en été c'est pas comparable (au moins 700h à Marseille tous les ans en juillet-août, 550 à Strasbourg en 2020).

Après je suis d'accord avec toi pour dire que ça se "méditerranéise", mais que ce soit l'Est, l'Ouest ou le Sud-Ouest, on est encore loin du climat méditerranéen. Pour moi les seuls qui s'en approchent vraiment de plus en plus c'est la vallée du Rhône, genre Montélimar qui avait déjà un ensoleillement généreux (2500h) et des été chauds et secs.


Ok j'abdique tu es beaucoup plus précis, et factuel que moi... effectivement, je me fais avoir par l'impression générale et des chiffres pris tout seuls.. et sur l'année.
Ceci étant je me rends compte que 507 pour l'Alsace c'était quand même très sec.. même si comme tu le soulignes très bien ça n'était pas du tout réparti de la même manière.. une vraie pluie en Alsace et rien à Marseille.. c'est juste que le total se rapproche un peu en fin d'année.. oui le régime est complètement différent.
Et oui l'écart est grand pour le soleil c'est vrai, je ne dis pas le contraire, mais voilà tu le dis toi-même et Weevil aussi on sent une vraie différence aujourd'hui avec le climat qu'on avait disons il y a 30 ans..
Les températures de la moitié nord de la France montent beaucoup plus vite qu'avant, on assiste à des coups de chauds éclairs, tout est un peu plus poussé dans ses retranchements, ce serait comme un climat océanique dégradé, ou semi continental un peu sous stéroides par moments... ça reste tempéré mais avec de beaux écarts.. et visiblement si l'on se fie aux prévisions, ça le restera..
On pourrait comme je l'avais écris ailleurs voir le centre ou certaines parties du nord de la France et de l'ouest baigner dans un climat tempéré océanique chaud dans les prochaines décennies ( qui s'approcherait du Cfa qu'on voit en Italie du nord)..
et là pour le coup plus de questions d'ensoleillement minimum ni même de sécheresses en été, puisque le cfa c'est juste du cfb plus chaud..

Fool

Auteur:  SamDalembert [ Vendredi 05.08.2022 8:54 ]
Sujet du message:  Re: Evolution du climat avec le réchauffement climatique..

Fool a écrit:
SamDalembert a écrit:
Désolé Fool mais encore une fois attention à l'interprétation des valeurs et à leur transformation en "c'est la même chose".
on sent une vraie différence aujourd'hui avec le climat qu'on avait disons il y a 30 ans..
[...]
On pourrait comme je l'avais écris ailleurs voir le centre ou certaines parties du nord de la France et de l'ouest baigner dans un climat tempéré océanique chaud dans les prochaines décennies
Fool


+1 ;)
Le climat change, trop vite, y a un réchauffement marqué sur toutes les saisons, on a l'impression que l'ensoleillement augmente (mais on manque de données), la pluviométrie change mais pas radicalement contrairement à ce que l'on essaye de nous faire croire, et tout ça induit des changements très complexes, beaucoup trop simplifiés par les journalistes et les mecs de Meteo France qui sont tout contents de voir leur travail rendu public :)
Même avis sur les "projections", que ce soit en économie, en sport, ou en climat, c'est la même chose, ça se saurait si les projections étaient quelque chose de fiable :)
Je rappelle qu'au printemps dernier, Meteo-France nous avait prédit un été probablement chaud et sec :roll:
Quant aux projections à long terme, Weevil nous a déjà sorti des articles parlant des éventuels changements drastiques que peuvent amener une modification des grands courants à l'échelle du globe. Et si la température est un paramètre relativement "simple" à anticiper, l'interaction avec le sol, les océans, les nuages, les précipitations (qui caractérisent un climat) c'est quand même beaucoup plus compliqué voire impossible à anticiper sur des décennies...!

Auteur:  WeeviL [ Samedi 06.08.2022 8:27 ]
Sujet du message:  Re: Evolution du climat avec le réchauffement climatique..

+1 avant la Normandie avait sale réputation et c'était bien vrai :P mais c'était avant !
je me rappel la tranche 80/90 ou certain été on faisait 2 la cheminée pour chasser l'humidité et dehors +/- 15°
et du crachin à n'en + finir :idea: la fameuse zone barocline + au nord maintenant
le tournant climatique ici c'est mars 2013 et sont blizzard 2 neige :shock: mémorable
depuis j'arrive à faire pousser des trucs 2 oufff 2 type Roscoffiens 8)

Auteur:  Fool [ Dimanche 07.08.2022 9:41 ]
Sujet du message:  Re: Evolution du climat avec le réchauffement climatique..

Bon j'en avais déjà parlé mais c'est plus précis :


Citation:
Depuis quelques années, des Strasbourgeois s’étonnent d’entendre des cigales chanter à Strasbourg. La présence de cet insecte, traditionnellement associé au sud de la France, est en effet avérée dans la capitale alsacienne.

Certains ont pu croire à une hallucination auditive : en se baladant par une chaude après-midi d’été dans le quartier arboré de la Robertsau, à Strasbourg (Bas-Rhin), certains promeneurs ont cru entendre des cigales chanter. Ils n’avaient pas la berlue : ces petits insectes semblent effectivement avoir pris leur quartier dans ce secteur de la ville.

Les premiers chants y ont été entendus en 2015 avec des signalements dans les environs du bassin des remparts, du Parlement européen et de l’église orthodoxe. "On peut considérer qu’une colonie s’est effectivement bien implantée à Strasbourg. On l’estime à une centaine d’individus", confirme Christophe Brua, le président de la Société alsacienne d’entomologie.

C’est précisément la Cicada orni L– traduisez la cigale grise de l’orne (car elle affectionne cet arbre) – qui a été repérée. On la reconnaît grâce à son chant puissant et strident, ou plutôt grâce à sa "cymbalisation". L’insecte n’a en effet pas de cordes vocales, il émet ce son typique en frottant ses membranes contre l’abdomen. Le mâle a recours à ce moyen de communication strident pour attirer les femelles en période de reproduction.

Il y a de quoi être dérouté, car cette espèce de cigales vit d’ordinaire bien plus au sud, en Provence, en Espagne, en Grèce ou encore en Afrique du Nord. Difficile de savoir précisément comment les bestioles sont arrivées jusqu’en Alsace, mais le spécialiste des insectes émet plusieurs hypothèses. "Elles ont pu arriver par le Rhin, à bord de bateaux de transport comme cela a été le cas pour d’autres espèces d’insectes exotiques. Elles peuvent aussi être arrivées par les jardineries. La mode est aux oliviers en pot qui sont importés. Des larves auraient pu être cachées dedans", suggère Christophe Brua.

L’entomologiste avance une troisième piste, davantage liée au dérèglement climatique : "comme cette espèce est autochtone en France, installée depuis longtemps dans le sud, on peut imaginer qu’elle cherche à augmenter son aire de dispersion plus au nord. On voit cela chez d’autres insectes comme les papillons blancs."

Cette cigale semble donc s’être bien acclimatée et a fait le choix du milieu urbain, où le béton pourtant l’emporte sur la verdure. "Ce sont des conditions plus favorables pour les cigales. Elles aiment la chaleur, or l’été, il fait souvent plus chaud en ville qu’à la campagne". Preuve de cet amour pour des conditions torrides : dès que le soleil se voile, la cigale se tait.

Elle dispose de plus d’une certaine tranquillité dans les rues de Strasbourg où les prédateurs se font rares. Seuls les quelques faucons crécerelles qui vivent en ville pourraient jouer les trouble-fêtes, mais les populations ne sont pas nombreuses. Et elle-même ne représente pas de danger pour la biodiversité locale. Elle n’est pas porteuse de virus ni de parasites. Elle ne s'en prend qu’à la sève des racines et des arbres qu’elle ponctionne avec sa trompe rigide.

Les Strasbourgeois vont donc devoir s’habituer à cette mélodie provençale. Que l’on pourrait même entendre d’ici quelques années au cœur de la ville, place Kléber. "Mais pour cela, encore faudrait-il que l’on plante des arbres sur la place", sourit l’entomologiste.


https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bas-rhin/strasbourg-0/insolite-le-chant-des-cigales-resonne-a-strasbourg-2592384.html



Vous cherchiez le sud ? Plus besoin de descendre, en Alsace vous l'avez :mrgreen:




Fool

Auteur:  BorisAlsace [ Dimanche 07.08.2022 14:30 ]
Sujet du message:  Re: Evolution du climat avec le réchauffement climatique..

OK, on prends les cigales mais on vous laisse le charançon et les paysandia.... :mrgreen:

Auteur:  WeeviL [ Lundi 08.08.2022 8:03 ]
Sujet du message:  Re: Evolution du climat avec le réchauffement climatique..

oui l'aire de répartition des insectes est 1 bon révélateur sur le type 2 climat :P

hier justement y z'on fait voir les chamboulements sur la mer méditerranée qui se tropicalise avec 30° sur nos cotes :shock:

Auteur:  gelsurf [ Lundi 08.08.2022 8:28 ]
Sujet du message:  Re: Evolution du climat avec le réchauffement climatique..

Pareil, ca va encore bien cogner ici aussi :shock:

Image

Auteur:  Fool [ Vendredi 12.08.2022 22:24 ]
Sujet du message:  Re: Evolution du climat avec le réchauffement climatique..

Sympa ce qui arrive


Citation:
Un effet du changement climatique à l'origine des canicules successives
Ainsi, selon les chercheurs de l’Institut de recherche de Potsdam qui ont récemment publié une étude sur le phénomène, le double jet-stream serait bien à l'origine de cette succession de vagues de chaleurs en Europe.La division perturbe le fonctionnement de cette régulation naturelle. Pire, plutôt que de repousser l'air chaud saharien, il le piège entre ses deux flux. Une branche part en direction de la Scandinavie, et l'autre vers la mer Méditerranée. Et devinez qui se trouve au milieu ? La France et le Royaume-Uni.

Nous pouvons dire que le double jet-stream joue un rôle particulièrement important dans les vagues de chaleur en Europe de l'Ouest, ayant un rôle dans 35% des variations de températures. La recrudescence des doubles jets-stream explique d'ailleurs la quasi-totalité des épisodes de canicules en Europe occidentale, et environ 30% de ceux-ci sur toute la région européenne", écrivent les auteurs de l'étude.
En se basant sur des données atmosphériques, le site de Météo-villes confirme que le que le phénomène a bien frappé le 18 juillet dernier, lors de la journée la plus chaude de l'été. Mais pas seulement. Les auteurs de l'étude ont démontré que pas moins de 30 % de l’intensité des canicules en Europe entre 1979 et 2020 y serait liée. Un pourcentage qui grimpe à 100 % pour l’Europe de l’Ouest. De quoi expliquer aussi (en grande partie) la terrible canicule de 2003. Une surveillance accrue du jet-stream pourrait ainsi permettre de mieux anticiper les futures canicules.

La France et le Royaume-Uni, les zones les plus exposées d'Europe
"L'Europe est un centre névralgique des vagues de chaleur, où ont lieux des changements trois à quatre fois plus rapides que dans les latitudes similaires. En cause, le changement du jet-stream", a commenté Stefan Rahmstorf, professeur de physique, et membre du Potsdam Institute for climat impact research sur son compte Twitter. Si la France et le Royaume-Uni sont déjà les plus exposées, le phénomène qui résulte directement du réchauffement climatique ne risque pas de s'arrêter. En effet, les prévisions réalisées par les scientifiques ne sont guère plus réjouissantes. Les étés à venir promettent donc d'être particulièrement chauds.


https://www.geo.fr/environnement/double-jet-stream-quel-est-ce-phenomene-responsable-des-vagues-de-chaleur-et-canicules-en-europe-211328



Fool

Auteur:  WeeviL [ Samedi 13.08.2022 15:49 ]
Sujet du message:  Re: Evolution du climat avec le réchauffement climatique..

oui effectivement :P

à mettre en parallèle avec la phase ascensionnelle/exponentielle C02 et tout les effets d'inertie mise en branle actuellement :shock:

je pense on sera fixé en cette décennie :idea: le temps 2 voir le comportement des prochains hivers également :wink:

apparemment ça à l'air d'aller plus vite que prévu :arrow: faut je fasse 1 post à ce sujet :arrow: viewtopic.php?f=3&t=25646

Auteur:  Fool [ Samedi 24.09.2022 10:09 ]
Sujet du message:  Re: Evolution du climat avec le réchauffement climatique..

Petit jeu que j'aime faire avec infoclimat.. j'ai trouvé plusieurs villes en Belgique qui ont maintenant 11,2° de température annuelle.. mais cela ne suffit pas à comparer deux climats bien sûr.. il faut donc comme on l'avait souligné le régime de précipitations, l'ensoleillement, la répartition des températures, etc...

Mais à ce petit jeu, Liège a maintenant 11,2° à l'année mais aussi la ville de Leuven ou Louvain ( à ne pas confondre avec Louvain-la-neuve, francophone), en brabant flamand mais aux portes de Bruxelles, en gros à 20km à l'est..( presque de la banlieue lointaine).
La ville historiquement était le fief de l'université de bruxelles( ville relativement grande, de plus de 100 000habitants avec centre historique), mais une scission ayant eu lieu dans les années 60, on a créé son pendant francophone, L-l-neuve.

Bref, après cette mini présentation, les chiffres. Leuven a également dans la période 1991-2020 augmenté sa température annuelle, passant à 11,2°.
J'ai cherché en France une ville dont le climat serait similaire, pluie, ensoleillement, etc..
Et j'ai plus ou moins trouvé, il s'agit d'Évreux. Il y a quand même des écarts, l'ensoleillement c'est bon, la répartition des pluies aussi, mais il y a quand même nettement moins de pluies.. C'est le seul point d'écart.

Ce qui est frappant, c'est que les températures sont similaires actuellement donc pas de décalage dans le temps..( même température pour 1991-2020)
Le printemps et l'été sont même un peu plus chauds à Leuven.. en me basant sur infoclimat et pas wiki, les normes étant en théorie officielles.

Il semble donc que la moyenne Belgique acquiert tout doucement des "signaux" climatiques que l'on peut voir en Normandie, dans les terres.
Si cela continue, cela descendra encore plus bas, vers des coins comme la Sarthe, voir les pays de la Loire..


Fool

Page 18 sur 18 Heures au format UTC + 1 heure
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
https://www.phpbb.com/