Quelle fiabilité sur les voiles d'hivernage ?

Comment leurs faire passer au mieux la mauvaise saison ?
Vos palmiers à  la sortie de l'hiver.
Quels sont vos bilans après vos hivers les plus difficiles?
Répondre
palmaddict
Messages : 50
Enregistré le : 30 nov. 2019 00:26
Localisation : Belgique

Quelle fiabilité sur les voiles d'hivernage ?

Message par palmaddict »

Bonjour, est-ce que un voile d'hivernage de 60gr/m2 et de 80gr/m2 est suffisamment efficace pour protéger mes palmiers des l'espèces suivantes durant nos températures actuelles en Belgique (liège) de -7 degrés sachant qu'il n'y a pas eu de dégel depuis une semaine.

Phoenix theophrasti
Butia eriospatha
Butia odorata
Chamaerops Humilis
Washingtonia Robusta

https://www.facebook.com/share/p/MLF3bhGDy3JLWmuy/
Avatar du membre
lapalmeraie
Messages : 1267
Enregistré le : 13 janv. 2013 16:41
Localisation : Renaix (Flandre oriental B - USDA 8b)
Contact :

Re: Quelle fiabilité sur les voiles d'hivernage ?

Message par lapalmeraie »

Non.

Un voile, n'importe quelle épaisseur, n'apporte qu'une protection passive.
Pour une protection réussie, il faut ajouter un élément de chaleur (guirlande, câble chauffant,..) quelques degrés au dessus la rusticité minimale.

Donc pour un Washingtonia, il serait conseillé de chauffer apd -3°C par exemple.

Évites également le contacte entre les feuilles et le voile où possible.
Il y a 3 ans, j'avais juste mis une housse thermique sur mon Jubaea. La neige posée sur cette housse avait brûlée les feuilles.

A+
Niek
Avatar du membre
Fredlejardinier
Messages : 4217
Enregistré le : 24 juil. 2012 07:46
Localisation : Six-Fours-les-Plages (Var) 9b/Gardanne 8a

Re: Quelle fiabilité sur les voiles d'hivernage ?

Message par Fredlejardinier »

Avec le temps, le froid s'installe au coeur du palmier, même avec un voile, avec une remontée des températures la journée ça passe sans problème mais 72 heures dans le négatif, même avec un petit -5°C peut tuer un Butia ou un Washingtonia, surtout s'ils sont jeunes et que le sol est humide. Pour un Chamaerops Humilis, ça doit passer sans problème, pour un Phoenix theophrasti, je ne sais pas...

Construire une tente étanche qui peut emmagasiner la chaleur pendant la journée (à condition qu'il y ai du soleil) et protéger de la pluie et de l'humidité est une solution écologique et économique, il faut arrêter les cordons chauffants, guirlandes led et autres produits consommant de l'électricité, de toute façon ça sera un luxe que peu de personnes pourront se payer d'ici peu, nous avons subi en France une d'augmentation de 40% depuis ses trois dernières années (je prends en compte l'augmentation de 10% prévu pour cet année).
Avatar du membre
lapalmeraie
Messages : 1267
Enregistré le : 13 janv. 2013 16:41
Localisation : Renaix (Flandre oriental B - USDA 8b)
Contact :

Re: Quelle fiabilité sur les voiles d'hivernage ?

Message par lapalmeraie »

Même dans un abri étanche le froid finira par s’installer j’ai bien peur. Si on veut avoir des palmiers moins résistants dans notre climat il faudra vouloir faire des efforts aussi.

Personnellement je ne trouve pas que cela dois couter aussi cher. En fin de compte, ces protections ne tournent que très peu en réalité donc on parle de quelques Euros :wink:

Ps. Surtout pas prendre une guirlande LED! Ca ne produit aucune chaleur. Il faut les anciennes guirlandes.
Fool
Messages : 1361
Enregistré le : 04 juin 2019 22:49
Localisation : Bruxelles ( Ixelles) Zone 8B

Re: Quelle fiabilité sur les voiles d'hivernage ?

Message par Fool »

Moi je reste sur mes protections en mode passif... un peu comme moi. :mrgreen:


Fool
Avatar du membre
lapalmeraie
Messages : 1267
Enregistré le : 13 janv. 2013 16:41
Localisation : Renaix (Flandre oriental B - USDA 8b)
Contact :

Re: Quelle fiabilité sur les voiles d'hivernage ?

Message par lapalmeraie »

C'est un choix qu'on peut faire mais il faut adapter le choix des plantes en fonction aussi pour réussir.
Je pense que c'est ton cas. :wink:
En palmier le plus risqué que tu as c'est des Washy's il me semble et l'investissement est très faible.

Mais donc pour répondre à la question initiale; les voiles sont bien mais ce n'est pas une solution miracle. :D
Fool
Messages : 1361
Enregistré le : 04 juin 2019 22:49
Localisation : Bruxelles ( Ixelles) Zone 8B

Re: Quelle fiabilité sur les voiles d'hivernage ?

Message par Fool »

Je sais je suis un peu gonflé...

C'est sympa de dire que j'adapte, j'ai quand même plus que les washys en risqué, on peut leur ajouter le butia, le brahea, les cordylines, et le mandarinier satsuma... ça fait quand même beaucoup en terme de risque, :mrgreen: :lol:
Ceci dit je me demande vraiment si les cordylines sont viables sur le moyen terme sur l'agglo bruxelloise...


Par contre niveau investissement financier ce ne fut pas la ruine... j'avais un peu cassé la tirelire pour le butia, et l'armata...

Je confirme que les voiles c'est pas top, j'en vois partout dans les jardins des particuliers à qui on leur a vendu un effet "miracle"... mais ça t'aide d'un ou deux degrés au mieux, et ça crame tout ce que ça touche si on a le malheur de laisser des branches ou des feuilles en contact avec le tissu. Mon satsuma s'en souvient encore...


Fool
Avatar du membre
lapalmeraie
Messages : 1267
Enregistré le : 13 janv. 2013 16:41
Localisation : Renaix (Flandre oriental B - USDA 8b)
Contact :

Re: Quelle fiabilité sur les voiles d'hivernage ?

Message par lapalmeraie »

Aha! J'étais sûr que t'aller me dire ça :lol:
Mais... le Brahea, Butia,... supportent bien plus de gel SI ils sont mis à l'abris. Pas besoin de chauffage donc.
Les autres ne sont pas de palmiers :mrgreen:
Répondre

Retourner vers « Hivernage et Bilan après les hivers les plus rigoureux »